ALIMENTATION ET HANDICAP

Manger permet de rester en vie (fonction vitale) mais pas seulement. Manger contribue au bien-être global et à l’équilibre émotionnel et social. Manger est un acte complexe qui fait appel à des compétences de type sensori-motrices, sociales et psychologiques. Cet acte peut être difficile dans le cas de personnes en situation de handicap.

L’acte de manger débute lors du choix des aliments, il se poursuit par la préparation des repas puis par les prises alimentaires. Ainsi intimement lié à l’acte de manger se trouve l’enjeu de décider de son alimentation, de la préparer et de la consommer afin de couvrir ses besoins tant physiologiques que psychologiques. Être acteur de son alimentation repose ainsi sur le concept de l’autodétermination dans toutes ses dimensions. Sands et Wehmeyer cité par Haelewyck & Nader-grosbois (2004) définissent l’autodétermination « comme étant les habiletés et attitudes requises chez une personne, lui permettant d’agir directement sur sa vie en effectuant librement des choix non influencés par des agents externes indus. »

Ces chemins vers l’autodétermination alimentaire nécessitent un accompagnement quand le mangeur (enfant ou adulte) présente des particularités qui rendent son alimentation compliquée.

Nous offrons un accompagnement :

  •  individuel personnalisé en cas de difficultés alimentaires
  •  systémique pour la définition des projets pédagogiques individualisés

Nous développons :

  • des pratiques pédagogiques porteuses de sens tant pour le bénéficiaire que pour son réseau
  • des aménagements de l’environnement et de l’offre alimentaire en tenant compte des besoins particuliers

Nous formons et soutenons :

  • les équipes éducatives à accompagner les bénéficiaires tant au niveau collectif qu’au niveau individuel

Contactez-nous