Handicap ?

Nous visons à concevoir des pratiques ou des services qui répondent aux compétences des personnes que nous accompagnons dans une stratégie de conception universelle et de neurodiversité.

A l’instar de Patrick Fougeyrollas (1986), nous pensons que le handicap « se situe dans l’interaction entre une personne ayant une déficience ou une différence fonctionnelle ou comportementale et un environnement, une organisation sociale qui produit de situations systémiques de discrimination, de marginalisation, de stigmatisation ou encore de privilège et de pouvoir sur la base de ces différences. »

 » La conception universelle (Universal Design) est une stratégie qui vise à concevoir et à composer différents produits et environnements qui soient, autant que faire se peut et de la manière la plus indépendante et naturelle possible, accessibles, compréhensibles et utilisables par tous, sans devoir recourir à des solutions nécessitant une adaptation ou une conception spéciale(…). La notion de conception universelle contribue à une conception davantage axée sur l’usager en suivant une démarche globale et en cherchant à satisfaire les besoins des personnes de tous âges, tailles et capacités, quelles que soient les situations nouvelles qu’elles pourront être amenées à connaître au cours de leur vie ».

Conseil de l’Europe, Résolution Resap (2001)

 » La conception universelle est une méthodologie de «conception à temps» et contribue ainsi à la prévention et à l’élimination des obstacles à l’intégration, que ceux-ci soient de nature psychologique, éducative, familiale, culturelle, sociale, professionnelle, urbaine ou architecturale. »

Assurer la pleine participation grâce à la conception universelle, Søren Ginnerup, 2009